Gibe DEL-GHINGARO

Gibe DEL-GHINGARO, artiste plasticien autodidacte, est né à Libreville, au Gabon, le 28 avril 1960. Les études ne le passionnent guère et il passe son enfance et son adolescence à dessiner et à rêver en écoutant les merveilleux récits de voyage de sa grande-tante. Les paysages imaginaires du Brésil, de l’Amazonie et de l’Afrique lui donnent envie de suivre son exemple et de prendre la route. Il entreprend alors de nombreuses et longues excursions qui seront plus tard autant de sources d’inspiration.
C’est au cours de ses propres pérégrinations qu’il rencontre des aventuriers d’un autre âge et une multitude de personnages tout aussi atypiques que les chasseurs de nids d’hirondelles. Partageant leur vie quotidienne dans la jungle, il participe aux mystérieuses cérémonies animistes et la chamane Mister Lo l’initie aux secrets de la nature et des signes. Amoureux de toutes les pratiques de l’art primitif qu’il découvre pendant ces années de formation, son travail s’inscrit dans une forme très originale qui restitue la charge poétique de son regard. Gibe Del-Ghingaro est naturellement transporté dans l’univers des arts magiques de la peinture contemporaine, figurative et abstraite. Un dialogue  s’est noué entre sa sensibilité intérieure et les matériaux les plus imprévisibles, tout ce qu’il peut ramasser au hasard de ses déplacements : sable, paille, corde, plumes, fleurs, bois trempé, écorce, papier, croutes et autres végétaux, toute une matière de récupération travaillée par l’usure du temps. Archéologue de la société de consommation, l’artiste dispose ses éléments comme des notes sur une partition et le dépouillement et la poésie de la toile nous invitent à la méditation. A la confluence des meilleures sources classiques et symboliques, l’errance et la trace se révèlent librement. La lumière qui émane de sa peinture est résolument moderne, avec sa densité et ses couleurs dominantes méditerranéennes ou exotiques. Elle abolit la distance entre l’art et la vie.

                                                                  Dominique Cier.
agrandir
L'atelier
agrandir
L'atelier
Photo pour article dans le quotidien La Provence

Précédent 1 2